| Français | English |
     
   
 
Adam Korniszewski - Violinist
 
 
> Biography   > Press   > Contact

Press

 

Financial Times, London
We had the opportunity to admire a tone of exceptional fullness and vibrancy....

The Times, London
His big sonorous tone immediately impressed in the oppening Tempo di Ciacona, as did his incisive attack in the Fuga. The Melodia was full of veiled nocturnal romance.

De Nieuwe Gazet, Antwerpen
Fascinerende versie van de Tweede Sonata van Bartók.

La Libre Belgique, Bruxelles
On voit rarement un musicien d'apparence aussi tranquille, et aussi naturellement expressif. La musique semble sortir de lui comme d'une source; il ignore vraisemblablement tout problème technique. Le son est magnifiquement large, chaleureux, lumineux. Il a joué le très beau Concerto Nr. 1 de Karol Szymanowski. Son interprétation se classe parmi les plus belles par sa générosité, sa couleur, sa maîtrise qui libère totalement l'intense poésie de la partition.

Braunschweiger Zeitung
Musikalität, technische Brillanz und Virtuosität. Adam Korniszewskis machten Beethovens Violinkonzert zu einem wirklichen musikalischen Erlebnis.

Neue Ruhr Zeitung, Essen
In brillantem still entwickelte er die Entfaltungsmöglichkeiten des instruments mit einem verblüffenden Gespür für dessen spezifishe Klangsinnlichkeit. In bewunderungswürdiger Musikalität bot er ein schlankes, reaktionschnelles und abgestuftes Spiel.

La Semaine, Anvers – Gand - Ostende
Le public patient, fut récompensé par fort beau récital de violon seul, où Korniszewski s'attaqua à la Sonate en sol mineur puis à l'imposante et exigeante Partita Nr. 1 de Jean-Sebastien Bach. On l'y sent parfaitement maître de son instrument et il possède ce style rigoureux, précis, juste et analytique que réclament impérieusement ces pages. Le son chaleureux, l'art du phrasé, la clarté du contrepoint présidèrent à ces pages interprétées avec la meilleure des maestrie...

Journal de Genève
Cet interprète, d'origine polonaise, nous a vraiment conquis dans le « Poème » de Chausson, pourtant célèbre. Dès le début, l'envoûtement de sa très belle sonorité se manifesta, nous baignant dans un charme annonciateur du debussisme. Ce petit chef-d'oeuvre d'harmonie raffinée a reçu toute la maîtrise, la précision, et la clarté qui en font si bien ressortir les grâces naturelles de l'écriture.

Le Soir , Bruxelles
Adam Korniszewski m'avait beaucoup impressionné aux Concert de Midi dans la Sonate pour violon seul de Bartók. C'était une interprétation de grande classe. On retrouve ici le style large et magnifiquement construit. Sonoritée pleine, jeu d'archet ample, grande musicalité, sûreté et autorité. Il a joué au mieux cette oeuvre ardue qu'est le Concerto Nr 2 de Chostakovitch.

Hannoversche Allgemeine Zeitung
Paganini's Introduktion und Variationen über « Nel cor più non mi sento » gelang wahrhaft atemberaubend. Adam Korniszewskis Flageolett- Echos gelangen ebenso trefflich wie Pizzikato-Triller der linken Hand. Doch selbst hinter diesen technischen Schwierigkeiten offenbarte sich hervorragende Musikalität.

Augsburger Nachrichten
Musik wurde hier zum inspirierenden Erlebnis, technische Fragen und Probleme scheinen die Künstler nicht zu kennen. Korniszewski wirkte – welche Bogenfürung, welche Tongebung gerade in den hohen Lagen – so gelöst und locker, dass beider Deklamation ganz aus der Seele sprechen konnte, Technik blieb immer unsichtbares Fundament.

 
     

Internet Solutions by EuroBestHosting.com